Présentation
Algues   Kokuban est un tableau noir en japonais.
Gyoza   Une véritable feuille blanche. Et le point de départ de ce restaurant. L’envie était ambitieuse : parcourir le Japon à la recherche du ramen parfait.
Sashimi   Et le ramener. La quête pourrait faire sourire, sauf qu'on ne parle pas juste ici de nouilles et de soupes, on parle d'émotions, de souvenirs, de saveurs simples et saines de la cuisine de rue japonaise.
Ramen   Pendant de longues heures, il a donc fallu discuter et faire des essais en cuisines, pour concocter des gyozas, des ramen, des otsunami, des soba et udon froids, des algues... Comme autant de carnets de voyages.
Soba   Le chef – japonais, il s’entend, comme le reste de l’équipe - excelle. C'est une cuisine au millimètre près où rien n'est laissé au hasard. Tant et si bien qu'ici, le take away n'est possible qu'avec quelques plats. Tout le reste doit être dégusté in situ.
Glaces   Pour être vrai. Le goût du vrai, du Japon vrai, voilà ce qu’on a ramené de là-bas. Et ce qu’on a écrit sur le tableau noir. Le début de l’histoire.